Les antidépresseurs sont inéfficaces

Les antidépresseurs sont inefficaces et font plus de mal que de bien
Les antidépresseurs sont neurotoxiques, c’est-à-dire qu’ils nuisent au cerveau et perturbent ses fonctions. En conséquence, ils causent d’innombrables types de pensées et de comportements anormaux, y compris la manie, le suicide et la violence. Dans le processus, ils causent des dommages détectables au cerveau de l’enfant ou de l’adulte, ainsi qu’au foetus des mères enceintes qui prennent le médicament (voir la section scientifique 9 ).
Les plus grands essais antidépresseurs jamais menés, l’étude STAR * D parrainée par le gouvernement, ont révélé que seulement 2,7 pour cent des patients (108 de 4041) avaient une rémission initiale qui a duré ou pourrait être suivie pendant 12 mois (Pigott, 2015, Pigott et al. , 2011). L’étude a démontré un manque général d’efficacité ..
Thomas Insel, l’ancien directeur de l’Institut national de la santé mentale (NIMH), a confessé dans son blog officiel du gouvernement que les antidépresseurs sont pratiquement inutiles: «En fin de compte, ces médicaments semblent avoir un effet relativement faible chez les patients Classé généralement comme ayant une dépression.  » Il voulait dire un petit effet thérapeutique. En revanche, les effets néfastes sont nombreux et potentiellement dévastateurs et même mortels.
« les antidépresseurs font beaucoup plus de mal que de bien chez les enfants et les adultes et ne devraient donc pas être prescrits« 
Les antidépresseurs sont de puissantes substances psychotropes, connues pour être inefficaces dans la dépression situationnelle ou le malheur humain commun, mais leur utilisation répandue comme une panacée a conduit à l’augmentation du nombre de diagnostics erronés, et des patients qui ne recupérent  pas. Dr Lucire voit dans sa pratique d’énormes augmentations des suicides, de la violence et des homicides commis par des personnes qui les prennent.
Le principal effet des antidépresseurs n’est pas la réduction des symptômes dépressifs. Ils ne valent pas mieux que le placebo pour la dépression légère, seulement un peu mieux pour la dépression modérée et bénéficient seul un sur dix souffrant de dépression sévère
«En 1988, deux ans après la venue des nouveaux antidépresseurs, 78% des gens qui en consommaient faisaient une rechute, contre 23% pour les gens qui suivaient une psychothérapie. Alors oui, il existe des alternatives aux médicaments…»
extrait non disponible sur internet au sujet des antidépresseurs : « La question est désormais de savoir si les ISRS ont même un quelconque effet sur les déprimés, même si l’on n’en connait pas le mécanisme. La réponse est : non «  (page187)
Michèle Rivasi, députée européenne : » Le remboursement de tels médicaments, dangereux et sans valeur ajoutée thérapeutique, est un scandale qui doit cesser au plus vite ! »
« très probablement, ils ne fonctionnent même pas, pour les cas graves de dépression »
Zoloft c’est souvent révélé pas plus efficaces que le placebo (une substance inerte comme une pilule de sucre).Cela ne veut pas dire le médicament n’a pas d’effet – et donc, pas d’effets secondaires
Même pour une dépression sérieuse, le taux moyen de rémission spontanée est supérieur à 50% en trois mois sans traitement. Le taux moyen avant l’ère des psychotropes était de 44% la première année, 56% sur deux ans ou plus
En juin 2001, un jury au Wyoming a déterminé que la drogue Paxil d’antidépresseur a fait tuer un homme son épouse, fille et petite-fille avant le massacre lui-même. Le jury a attribué à la famille survivante $8 millions dans les dommages
Les effets bénéfiques des médicaments psychiatriques sont si minces, dit-il, qu’il serait possible d’arrêter l’utilisation actuelle presque complètement sans causer de dommages. Il recommande d’arrêter l’utilisation de tous les médicaments antidépresseurs ainsi que ceux du TDAH et de la démence, et de prescrire seulement une petite fraction des antipsychotiques et des benzodiazépines utilisés actuellement.
La Psychopharmacologie: l’histoire par le professeur david Healy
« Considérant les avantages et les risques, nous pensons cette préparation totalement inadapté pour le traitement de la dépression »
Comment les laboratoires pharmaceutiques nous ont fait croire à leurs « pilules du bonheur ». Des médicaments à l’efficacité incertaine et qui ne sont pas sans risques
Le doute n’est plus de mise. Les antidépresseurs les plus prescrits ne sont guère plus efficaces qu’un placebo
Ces médicaments, qui appartiennent tous à la catégorie dite des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine, ne sont pas plus efficaces qu’un placebo !
Ces études n’avaient jamais été rendues publiques ou même soumis à la FDA pour examen. Pourtant, ces études ont montré que la drogue a été d’aucune utilité plus qu’un placebo!
dans la plupart des cas, les antidépresseurs de nouvelle génération (Prozac, Efexor, Seroxat) n’ont guère plus d’effets qu’un placebo
Des chercheurs de l’université de Hull affirment que, dans la plupart des cas, les antidépresseurs de nouvelle génération (Prozac, Efexor, Deroxat) n’ont guère plus d’effets qu’un placebo
Les antidépresseurs de nouvelle génération ne fonctionnent pas mieux qu’un placebo (produit inactif à l’insu du patient) pour la majorité de patients souffrant d’une dépression légère ou modérée
Selon l’étude publiée dans la revue spécialisée PLoS-médecine (bibliothèque publique de science), les ISRS n’ont pas plus d’effet que des placebos pour les dépressions légères et pour la plupart des graves dépressions
le Prozac et le Seroxat, deux stimulateurs du cerveau parmi les plus prescrits pour traiter la dépression, n’auraient pas plus d’effet qu’un placebo
bien qu’il soit connu scientifiquement, depuis l’origine, que l’efficacité réelle des IRS soit modeste
Une récente recherche l’affirme : le Prozac, un antidépresseur souvent prescrit pour le traitement de l’anorexie, s’est révélé inefficace pour prévenir la rechute chez des jeunes femmes anorexiques
En effet des personnes sous AD se suicident-elles moins ? Là la réponse n’est pas comme, on pourrait le penser ou, mais plutôt
Le Figaro
Le gouvernement britannique interdit la plupart des antidépresseurs de ISRS pour les personnes au-dessous de 18
“Si les antidépresseurs étaient réellement aussi efficaces qu’on nous le fait croire, les taux d’admission dans les hôpitaux pour dépression auraient sûrement diminué depuis les vingt ans qu’ils sont disponibles. Hélas cela n’est pas arrivé
«En 1988, deux ans après la venue des nouveaux antidépresseurs, 78% des gens qui en consommaient faisaient une rechute, contre 23% pour les gens qui suivaient une psychothérapie. Alors oui, il existe des alternatives aux médicaments…»
»Plus de 2.000 suicides liés au Prozac ont été signalés jusqu’à l’automne 1999 à l’agence états-unienne du médicament (FDA). Ce risque était connu des laboratoires, et lors de procès intentés aux Etats-Unis à la firme GSK, on a appris l’occultation délibérée du risque suicidaire du Déroxat, majoré chez les enfants. Depuis, les antidépresseurs portent un « label noir » aux Etats-Unis et ne peuvent être prescrits en ville qu’aux personnes âgées de plus de 24 ans. En France, certaines estimations parlent de 3.000 à 4.000 suicides par an, liés aux antidépresseurs
Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les antidépresseurs sont inéfficaces

  1. Diane couture dit :

    Quand un médecin affirme à son patient qu’il guérira en prenant du prozac ce n’est pas le prozac qui donne le goût du suicide …c’est de se rendre compte qu’on ne peut avoir confiance en la Médecine pour sauvé notre détresse. plus on perd d’illusions plus on perd le goût de vivre ,ceux qui passent a l’acte l’avaient totalement perdu. Une chance que dans ma petite enfance ma mère n’avait pas confiance aux pilules .je croyais que dans le temps moderne 1990 c’était mieux ,,mais non encore en 2015 c’est pareille.il y a juste l’ativan qui a quelques occasion m’a aider. Ce qui créait encore moi une détresse étaient la consommation de simple analgésiques ét trop de chocolat …..???je ne sais pourquoi …. cumuler sur quelques jours engendrai la fibromyalgie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s